Loi Scellier / Loi Scellier BBC Loi Girardin / Loi Scellier DOM Blog loi Scellier / Autres Lois
Investir en bourse Défiscalisation de RobienDefiscalisation des gains de casinos Contact / Mentions Légales








Assurance-vie

Une description de ce produit financier

Les Français la plébiscitent.

Au départ les assurances-vie ont été créées pour garantir le décès éventuel du souscripteur, les versements étant réalisés avec un pourcentage de rentabilité convenu à l'avance. C'était un produit d'épargne classique. Aujourd'hui les épargnants recherchent des produits de pleine sécurité, l'assurance vie entre dans ce cadre des produits d'épargne classique.

Il existe plusieurs possibilités de se constituer une assurance vie :

  • Soit en prime unique : je verse une somme qui rapportera des intérêts.
  • Soit avec des primes périodiques: je verse tous les mois une somme plus ou moins importante qui me constituera un capital.
  • Soit une combinaison des deux possibilités.

Les trois formes de placement

  • Placement sécuritaire : C'est un placement à très faible rendement mais sans aucun risque - "en bon père famille". Ce sont des placements adossés sur le cours de l'euro.
  • Placement intermédiaire : C'est un mélange entre le sécuritaire et le dynamique.
  • Placement dynamique : C'est un placement risqué ou le jeu peut en valoir la chandelle. Ce sont des placements adossés à des actions à forte rentabilité, des contrats multi-supports sur lesquels il est aussi possible d'enregistrer des pertes.

Commercialisation des assurances-vie

Le plus souvent, ce type de placement est commercialisé soit :

  • Par les banques de dépôt
  • Par les groupes d'assurances
  • Par les courtiers en assurance
  • Par un gestionnaire de patrimoine

Avantages des assurances-vie

  • Fiscal : En règle générale le contrat est conçu pour une durée de 8 années car, sauf cas exceptionnel, le contribuable ne paiera pas d'impôts sur la rentabilité de son épargne. Il va sans dire que si un besoin de trésorerie se faisait sentir, le souscripteur de l'assurance-vie pourrait retirer à tout moment tout ou partie de la somme déposée ; en fonction du temps et de la rentabilité un prélèvement fiscal sera réalisé sur les intérêts et non sur le capital.
  • Transmission : Passages sans droits de succession à la hauteur de 150 000 € environ par bénéficiaire.
  • Insaisissabilité : Produits insaisissables par les créanciers éventuels.
  • Inconvénients : Dans le cas des placements dynamiques, il faut être sûr de la rentabilité de son capital et suivre l'évolution de la bourse pour éviter les déconvenues. Votre capital est moins liquide.
haut page haut page contact Mentions Legales