Loi Scellier / Loi Scellier BBC Loi Duflot Blog loi Scellier / Autres Lois
Investir en bourse Défiscalisation de RobienDefiscalisation des gains de casinos Contact / Mentions Légales








Sans plus attendre, tirez profit de la loi Scellier :

Conseils pour choisir votre programme Scellier

18/03/2011

Conseils pour choisir votre programme Scellier

Le dispositif Scellier

Facebook Google Buzz Google Buzz Tweeter

Le bilan du dispositif Scellier après deux ans reste positif, au moins pour les promoteurs. Avec 63% de ventes effectuées dans le cadre de la loi Scellier – voire 70% à 80% pour des grandes villes comme Montpellier, Lyon ou Bordeaux – cette mesure a fait la joie des promoteurs. Le succès du dispositif est lié notamment à la stabilité du marché immobilier dans une période de crise, mais également au grand nombre des investisseurs déçus par la bourse. L’engouement pour le dispositif Scellier s’explique aussi par les réductions d’impôt qui peuvent arriver jusqu’à 7 333 annuels.

Ce que les investisseurs devraient savoir afin d’éviter que le dispositif se transforme en un mauvais placement pour eux, est que l’emplacement du bien immobilier est essentiel. En effet, dans un marché immobilier où les promoteurs construisent des biens sans tenir compte de la demande locative locale et en proposant un rendement alléchant, mais irréel, il est fort probable que certains investisseurs vont être déçus, comme il est arrivé d'ailleurs dans le cas du dispositif Robien. Les risques principaux restent l’impossibilité de loyer le bien ou la nécessité d’accepter des loyers qui se situent en-dessous des attentes.


C’est pourquoi il est conseillé d’éviter l’achat d’un bien dans des villes où le marché est déjà saturé, comme Albi, Carcassonne, Angoulême, Cahors ou Limoges, et choisir les agglomérations urbaines qui présentent un haut degré de dynamisme, au niveau économique et démographique. Ces villes attirent plus d’entreprises et donc plus des salariés, ce qui implique moins de difficultés à louer le bien acheté. Concrètement, les villes offrant un bon rendement sont, par exemple Antony et Rosny en région parisienne, et Toulouse, Bordeaux et Marseille en province. Toutefois, pour cette dernière ville, comme pour Dijon d’ailleurs, les loyers sont en baisse.


Le problème des loyers surestimés touche la plupart des villes, même si dans les agglomérations de Lyon, Toulouse ou Montpellier les prix restent encore assez intéressants, sans dépasser cependant les plafonds du dispositif Scellier. Par exemple, à Lyon (zone B1) le plafond est de 13 euros le mètre carré, tandis que le prix du marché se situent entre 11 et 12 euros.

Facebook Google Buzz Google Buzz Tweeter

haut page haut page contact Mentions Legales