Loi Scellier / Loi Scellier BBC Loi Duflot Blog loi Scellier / Autres Lois
Investir en bourse Défiscalisation de RobienDefiscalisation des gains de casinos Contact / Mentions Légales








Sans plus attendre, tirez profit de la loi Scellier :

Immobilier comme valeur refuge : placements records en 2010

22/02/2011

Immobilier comme valeur refuge : placements records en 2010

Les placements immobiliers

Facebook Google Buzz Google Buzz Tweeter

Selon l’Institut de l’Epargne Immobilière et Foncière (IEIF) et l’Association des Sociétés de Placement Immobilier (Aspim), les investissements en placements immobiliers en France en 2010 ont été trois fois plus importants que ceux de 2009. Grâce aux avantages apportés par les dispositifs de défiscalisation, à la clôture de la dernière année les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) ont déclaré un total de 2,46 milliards d’euros sur l’ensemble du pays. Ce résultat surpasse largement l’exploit enregistré en 1987 (1,75 milliard).

Le succès des placements immobiliers semble reposer principalement sur la possibilité de profiter des abattements fiscaux prévus par les lois de type Scellier. En effet, la prise de participation dans des sociétés opérant dans l’immobilier locatif permet de rentrer dans le cadre de ces dispositifs. En outre, la constitution d’un portefeuille d’actions très diversifié limite remarquablement les risques liés à l’investissement. En même temps, l’investisseur choisissant un bien immobilier comme valeur refuge, est dégagé de toute obligation quant à la gestion du bien en location, ce dernier étant entièrement géré par des professionnels.


Les placements immobiliers assurent un taux de rentabilité non négligeable. Le montant exacte de leur productivité dépendant du rapport entre les revenus et la valeur des parts sociales achetées par l’investisseur, ce pourcentage peut varier en raison des fluctuations de la valeur nominale des actions en question. C’est pourquoi, il convient d’estimer la rentabilité de l’investissement sur la base du prix des parts sociales à l’acquisition. De toute façon, en 2010 les SCPI ont garanti un rendement moyen de 5,63% brut, un taux très élevé si on considère que ce n’est que les SCPI régionales qui ont franchi le seuil de 6%.

Facebook Google Buzz Google Buzz Tweeter

haut page haut page contact Mentions Legales