Loi Scellier / Loi Scellier BBC Loi Girardin / Loi Scellier DOM Blog loi Scellier / Autres Lois
Investir en bourse Défiscalisation de RobienDefiscalisation des gains de casinos Contact / Mentions Légales








La crise immobilière frappe les notaires de plein fouet.

19/06/2010

La crise immobilière frappe les notaires de plein fouet.

Facebook Google Buzz Google Buzz Tweeter

Bien que la profession connaisse toujours un accroissement de ses effectifs, elle n'est pas pour autant épargnée par la crise. Le nombre d'actes et le chiffre d'affaires diminuent sévèrement ainsi que le nombre de salariés. L'activité du notariat est liée pour moitié à l'immobilier (bail, vente, construction), la crise l'affecte donc largement. Le chiffre d'affaires a encaissé une lourde chute de plus de 15% soit 1 milliard d'euros entre 2007 et 2009. Et pour cause, le nombre d'actes a lui reculé de 12% sur la même période. Le Conseil supérieur du notariat affirme qu'un tel recul du chiffre d'affaires représente une perte de moitié de la rentabilité des entreprises. En effet, seuls subsistent les actes de faible valeur, peu rentables, qui ne sont plus financés par les plus importants. C'est pourquoi la Caisse des Dépôts accorde depuis un an et demi des crédits aux études qui le demande. La profession en est garante et c'est elle qui réclame une revalorisation des petits actes à la hausse (actuellement les honoraires s'élèvent à 0,825% de la valeur du bien).

Aucune liquidation judiciaire n'est encore à déplorer parmi les 4550 offices notariaux, néanmoins nombreuses sont celles qui ont dû licencier. En conséquence, le nombre de salariés recule de 10% à 45 000 au début de cette année. La rigueur touche aussi l'investissement, notamment dans l'équipement informatique et la sécurité. La profession reste pourtant dynamique et compte plus de 9000 notaires contre 8600 il y a deux ans.

Facebook Google Buzz Google Buzz Tweeter

haut page haut page contact Mentions Legales